Millénaire

Dernière mise à jour : 12 janv. 2020

Laline an fanal dann syèl

I klèr

Sou fétaz glasé sanm labriz katrèr

Pizon pou apèl bardzour sanm divé son zèl


Laba, paranba ladig Lamèr

I pinn pou saroy roulo si batan « Bo-Klèr » Lapant tibrine, an mouramour, pou ro-ral filé lé vid


Kèl doulèr lokor la mèt amwin là dobout si bonèr-la ?


La lune en fanal dans le ciel

Éclaire

Sous les faîtages glacés des courants d’air

Les pigeons appellent le jour de leurs battements d’ailes


Là-bas, après la digue

La mer

Peine à rouler ses vagues au battant du « Bo-Klèr »

L’aurore, lentement, ramène les filets vides


Quelle douleur du corps me mets là debout à cette heure là ?


De ce paradis de misère

La terre grogne du cri des assiégés La vie s’entasse sous les dunes ensanglantées

De chaque désert


Il sera temps, à la lumière

Se débattre dans les lignes embouteillées

Faire croire au reste de la société

Que les batailles sont dans nos coeurs


Au nom de quelle politique, zot pou fé mor domoun, à l’aube de ce millénaire ?


Dopi so-paradi lamizèr

Latèr i ronf sanm gro-pléré barikadé

Lavi i antas sou piton lasab ranpli losan kayé

Dann tout bann dézèr


Sora byin tan, dann féklèr

Alé débat dann somin boutéyé

Fé krwar tout lasosyèté

Batay-la lé dann nout kèr


Pou kèl libèrté, laissons-nous mourrir les autres, à l’aube de ce millénaire ?



11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout