Réflèksyolozi

Dernière mise à jour : 13 janv. 2020

Je pensais à ces voitures d'antan, pendant que À l'aide de ciseaux Je tentais de lancer les pales de mon ventilateur..


Sous la brise, il me semblait que le Monde était plus juste La radio de l'internaute le disait en tout cas La Syrie ne mourait plus..


Bien sûr, hors de question, à cette heure De commencer à débattre des cruautés de la guerre Sans être sûr d'en détenir le bout...


Comme ce vin qui me ravit J'ai su que quelqu'un, au pluriel je crois Au jeu de l'Oie, s'est délaissé de plumes et de cires..


Et de l'amphore, je me suis promis de dire À l'Ennemi De bien vouloir ranger ses conneries..


Je pense à ce pays d'antan, pendant que À l'aide de mes mots Je tente de relancer les pales de mon ordinateur..


Qui Tout bêtement Me traite sans anbéli...


(Lao-2019-03-26-Réflèksyolozi)

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout