top of page

Errances

Dernière mise à jour : 17 janv. 2020


J’ai opposé toutes raisons aux murmures du soir

J’ai planté un rosier, heureux Attendant chaque saison Que naissent, feuilles, tiges, bourgeons Fleurs, aux absolus merveilleux

J’ai accusé la lune, cette ambitieuse


D’influer aux fragrances, de les rendre volatiles Elle, pourvue de la nuit, fière comme une Île


J’ai accusé la terre, embaumeuse, d’être mère religieuse J’ai oublié que les fruits au soleil s’engorgent du pouvoir

(2018-03-28-Lao-Errances)


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page