Macrolitude

Dernière mise à jour : 9 août 2021

Il y est, sur la vague

Jouissant des marines alizées

Il les surfe tour-à-tour, souffles et marées

Enrôlé.e.s sous sa planche

Il est comme ça, cador indéfloré Prêt à mouiller L’eau froide ou tempérée, n’a pour lui aucun secret Il y est nait, décidé sans orgueil d’y mourir

Même pas peur des ces monstres Qui par surprise pourraient attaquer De leurs dents sanguinaires

Ses muscles dorés

Il domine Puissant

Arqué sous ses tags, fleurs de sel à fleur de peaux

Tatoué par les maîtres

Il y est, du haut de son mur À peine sortie des mers Il virevolte, au gré des vents contournants

Voguant les rugissantes, jusqu’aux plus neutres plaisirs

Je ne l’aime pas Car il est en déséquilibre mon "surfeur" Il ne connait pas l’âme des embruns Il ne connait pas le chant des rouleaux

Il Préside à la grande mare, aux bassins et océans Du haut de sa chaire, il ne fait que réciter de sa morale picrocholine..

(Lao-2017-10-25-Macrolitude)

#macrolitude #Foutanminm


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout