Babouna

Dernière mise à jour : 12 nov. 2021

La pa ou va fé mal mon kèr Babouna

Mé sa lamour va kos koté ou san’k m’i wa

Kèl kapitinn va sèr aou dann son bra

Dann kèl por li va ral aou atèrla..



Elle est ici..


N’aie peur de ce monde Babouna

Comme l’air qui file sur le dos des ravines

Embrasse chaque écaille de lave, toutes nées des fihirifana[1] Du désert de kilonjy[2]

N’oublie pas..


Les bals sont aussi des houles Babouna

Alors, danse et pleure, comme il se doit

Aux rondes des fouké-anjely[3] du palais

Qu’il soit trano falafa[4], sansa fehivola[5]


Il est là..


Au pays des « an-konohono[6] »

Là où l’arbre croise ses ombres

Veille à la cime du filao Babouna

Écoute au bout de chaque jour, les chants, fitiavana[7] de Mâ


N’oublie pas..


Les murmures de la mer

Les rires du ciel et les parfums des terres Babouna

Là où l’île te nomme

Flèr-novanm, kély-lova[8], zazavavy[9], andriambavy dada[10]


An somanké ti-olona-la[11), sa ti-langanga-la[12]...


(2016-06-05-Nalor-Babouna)


[1] Fihirifana (Temple) [2] Kilonjy (Caillou, Galet) [3] Anjely (Ange) [4] Trano falafa (Maison de feuillage « palmier ») [5] Fehivola (Palais, Maison royale) [6] An-Konohono (Cachette, Secret) [7] Fitiavana (Amour, Affection) [8] Kély-lova (Petit-trésor) [9] Zazavavy (Petite fille) [10] Andriambavy dada (Princesse de son père) [11] Olona (Homme, Personne, Quelqu’un) [12] Anganga (Vaurien)




24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout